csa-be.org

RDC - VOTE DE LA LOI AGRICOLE AU PARLEMENT

Message du président de la cellule plaidoyer des organisations paysannes de RDC

Alex Danau, 4 mai 2011

Chers Camarades Paysans, chers Partenaires,

C’est avec une très grande joie et beaucoup d’émotions que je vous écris ce message d’espoir à l’occasion de l’adoption et du vote de la loi portant principes fondamentaux relatifs à l’agriculture, outil nécessaire pour un développement durable de l’agriculture dans notre pays.

En effet, après plusieurs mois de tractations, d’hésitations, de doutes et de stress, la loi ci-dessus évoquée a été votée hier dans l’après- midi à 14 heures, heure de Kinshasa à l’Assemblée nationale. Deux cents quatre vingt deux voix ont voté pour, contre une seule voix d’abstention ; donc, il y a lieu de se poser la question de savoir quelle est cette personne qui n’aime pas les paysans et l’agriculture. Tous les députés présents dans la salle se sont également posés la même question. Selon les informations en notre possession, cette personne semble-t-il, serait parmi celles qui pensent qu’il ne faut pas exonérer l’agriculture ; car, exonérer celle-ci, priverait l’Etat des ressources nécessaires dont il a besoin pour son fonctionnement.

Chers camarades, le combat a été gagné, mais la lutte continue. Il s’agit aussi bien de celle de la mise en application de cette loi une fois promulguée par le Président de la République que celle de l’adoption des autres lois du secteur agricole notamment la loi zoo sanitaire, la loi sur la pêche et l’aquaculture, la loi semencière etc. Cette victoire est le résultat d’un long combat mené par nous, paysans. La manifestation des paysans de FOPAC, SYDIP et FAT lors de la foire agricole pour la paix (FAGOP) de GOMA du 30 juin au 7 juillet 2009 et le memo remis au ministre de l’agriculture, qui avait pour mot d’ordre : « nous disons oui pour le code agricole concerté du gouvernement » ont été les éléments déclencheurs du processus qui a aboutit au résultat d’aujourd’hui.

Cette victoire est aussi le corollaire de la grande campagne des plaidoyers des paysans lors de leur premier carrefour organisé à Kinshasa par PRODDES en novembre 2010. Cette rencontre était organisée dans le cadre de la campagne AGRICONGO où tous les délégués des paysans de toutes les provinces étaient réunis pour la première fois. A cette occasion, ils ont osé hausser ensemble leur voix en disant : « pas de loi agricole, pas de vote ». Cette victoire est finalement celle du gouvernement qui a compris cette fois-ci qu’il fallait impliquer les acteurs du secteur agricole dans le processus d’élaboration de la loi. Elle est due à l’engagement de nos différents amis et partenaires qui nous ont soutenus durant tout le processus.

Je salue ici le consortium AGRICONGO, VECO, IFDC/catalist, AGRITERRA, CCFD, AGRISUD, VSF/Espagne...sans lesquels, il serait difficile sinon impossible d’atteindre ce résultat. Le combat a été dur, plein d’embuches et avec beaucoup d’enjeux pour des intérêts parfois inavoués. Dieu merci, nous avons franchi le premier pas. Cette expérience a démontré que les paysans congolais, une fois organisés, sont capables d’amener le vrai changement démocratique dans ce pays.

Je remercie toute personne de près ou de loin qui a contribué à ces démarches laborieuses. Que tous les points focaux de toutes les provinces ainsi que tous les amis juristes daignent bien recevoir nos sincères remerciements. Toute notre gratitude à tous nos alliés (complices) qui nous fournissaient régulièrement des informations. Je remercie également tous les médias (presse écrite, radios et télévisions) qui faisaient passer notre voix auprès des publics congolais et étranger. Je remercie enfin toute l’équipe de la cellule de plaidoyer qui est demeurée sereine pendant toutes les étapes difficiles qui ont caractérisé le processus du vote de cette loi au parlement. Je félicite particulièrement chacun des membres de la cellule pour l’abnégation et le sacrifice d’être resté loin de leur famille respective pendant plusieurs mois.

Que Dieu vous bénisse tous.

PALUKU MIVIMBA METHUSELAM

Président de la FOPAC, président de la cellule de plaidoyer, président du CNAPAC

picto envoyer picto imprimer

Collectif Stratégies Alimentaires asbl | Bd Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles | Tel : +32 (0)2 412 06 62 - Fax : +32 (0)2 412 06 66 | email contact

accès membres | plan du site | à propos du site | accès restreint

Soutenu par 
la Commission Européenne et la DGD (Belgique)