csa-be.org

Europe Afrique

Daniel Van Der Steen, 29 mai 2008

Le Consortium
Membres du Consortium
Les programmes du Consortium

Le Consortium


Europe Afrique est un Consortium européen auquel le CSA participe avec d’autres organisations non gouvernementales européennes. Des partenaires sont également associés aux activités du Consortium.

Membres du Consortium


Outre le CSA, Terra Nuova – Centro per il Volontariato et Centro Internazionale Crocevia – CIC sont deux ONG italiennes dont l’activité centrale spécifique est la coopération au développement.

Terra Nuova

Terra Nuova est une association italienne sans but lucratif constitué en 1969, année dans laquelle elle a initié ses propres activités dans la coopération internationale. Elle s’est investie dans les domaines de solidarité et de coopération au développement en Amérique Latine et en Afrique. En 1976 elle a été reconnue par le Ministère des affaires étrangères italien comme ONG compétant dans la réalisation des programmes et projets de coopération au développement. Depuis la fin des années 70 elle réalise aussi des projets et programmes financés par la commission Européens.

Crocevia

Crocevia est une association de solidarité et de coopération internationale, sans but lucratif, née en 1958 et reconnue comme personne morale le 8 avril 1962.
L’association est composé des associés sensibles et conscients des conflits générés par le modèle de développement dominant, mais surtout participe au processus de libération et de délivrance entrepris par les pauvres de la planète.
Parmi ses finalités, l’association s’engage dans le secteur de la coopération Internationale, en promouvant et réalisant des projets avec des partenaires locaux dans les pays du tiers monde.
L’agriculture, la communication et l’éducation sont les secteurs d’activités dans les quels le Centre Internationale Crocevia intervient, avec l’appui de la communauté indigène, associations des paysans, groupes organisés de la société civile et l’associationnisme de base.

Ses approches au complexe problématique Nord/Sud se fondent sur deux considérations :
- le modèle de développement dominant est un modèle destructif qui exclut, ne considère pas et n’évalue pas les conséquences des ses propre actions, mais qui voie la croissance comme consommation et profit, la participation seulement comme une valeur d’échange et non comme instrument pour le changement.
- être acteurs protagonistes ensemble avec ceux qui sont engagés à donner leur contribution et leur professionnalité dans la valorisation des multiples forme de résistance et à l’hégémonie d’une pensée globalisée.

Le centre international Crocevia soutient des projets de développement en Afrique, Asie, Moyen orient, Centre et en Amérique Sud dans les secteurs de l’agriculture, l‘environnement et l’éducation.

Practical Action

Practical Action/UK Food Group est devenu membre du Consortium à l’occasion du second programme (2008-2010). C’est une ONG britannique spécialisée sur la thématique des modèles de production agricole, des méthodes de production, et de l’accès et le contrôle sur les ressources naturelles, ayant une expérience de relations avec les OPA de l’Afrique de l’Est.

Partenaires en Italie

Coldiretti, organisation de producteurs agricoles italiens, la plus grande d’Europe, est membre du COPA.
ARI, dont les membres de ARI sont des exploitations familiales italiennes qui mettent en ouvre des pratiques innovatrices ; elle est membre de la CPE.
D’autres ONG italiennes, que sont AUCS (Associazione universitaria per la cooperazione e lo sviluppo), CIPSI (Coordinamento d’iniziative popolari di solidarietà internazionale), CISV (Comunità impegno servizio volontariato) et COSPE (Cooperazione per lo sviluppo dei paesi emergenti).

Partenaire hongrois

Gaia Foundation a collaboré aux deux premiers programmes du Consortium (2005-2007 et 2008-2010). L’organisation a une grande expérience dans l’agriculture biologique et dans la valorisation des territoires à partir de produits spécifiques, permet les liens avec la société civile de Hongrie et des autres pays de l’Europe de l’Est.
Gaia

Partenaires africains

Le ROPPA, partenaire du CSA depuis sa fondation, est le réseau Ouest africain regroupant les Fédérations d’organisations paysannes des pays de la Région, a participé dès le premier programme 2005-20087). Il est reconnu comme interlocuteur par les institutions Ouest africaines et représente quelques 40 millions de petits producteurs dans 12 pays.
A partir du second programme (2008-10), deux autres réseaux africains sont devenus partenaires :
- le réseau des OP Est africaines EAFF (qui était aussi partenaire du CSA) ;
- le réseau des OP centrafricaines PROPAC.

Les programmes du Consortium

Le premier programme du Consortium (2005-2007)

Ce premier programme visait à l’information et à la pression politique et se proposait :
- de sensibiliser la société civile européenne sur l’impact que les politiques agro-alimentaires et commerciales ont sur la sécurité alimentaire et sur le développement agricole, non seulement en Afrique, mais aussi dans nos pays ;
- d’obtenir que les hommes politiques et les autorités locales aient une meilleure connaissance et portent une attention majeure pour la sécurité et à la souveraineté alimentaire ;
- de promouvoir un partenariat durable et articulé entre les organisations paysannes Ouest africaines et les organisations de la société civile européenne. Le Consortium cherchhait une collaboration avec les autorités locales, les universités, les différentes campagnes, les associations sociales, les organisations écologistes et de consommateurs, les réseaux des magasins du monde, les médias de masse et tous ceux qui sont intéressés par ces problématiques et qui partagent les objectifs du programme.

Le second programme du Consortium (2008-2010)

Ce second programme d’éducation était intitulé "Politiques agro-alimentaires et intégration régionale : pour une pratique de solidarité entre l’Europe et l’Afrique".

Il visait à :
1) renforcer le rôle des organisations de producteurs agricoles dans l’orientation des politiques agricoles et agro alimentaires ;
2) aider les producteurs agricoles du Nord et du Sud à élaborer des axes d’alliance entre eux et avec les organisations de la société civile ;
3) sensibiliser l’opinion publique et les décideurs pour des politiques contribuant à l’intégration durable et solidaire d’espaces régionaux en Afrique et en Europe.

L’objectif spécifique consistait à inscrire les débats sur les politiques agricoles régionales africaine et européenne dans un processus de dialogue permettant aux OP d’élaborer des positions communes en s’appuyant sur une mise en valeur de l’expérience européenne.

Les produits du programme 2008-2010

Parmi les principaux produits de ce programme, on trouve des séminaires et des publications.
Les rapports des séminaires peuvent être téléchargés ci-après. Plus d’informations sont données dans les articles séparés (congrès de 2008, séminaire de 2009) consacrés aux activités du Consortium.

Les publications finales et documents de travail sont accessibles dans les articles séparés (études de cas) consacrés aux activités du Consortium en 2008, 2009 et 2010.

- Séminaire de l’année 1 (organisé par Terra Nuova et Crocevia)
Un Congrès international a été organisé le vendredi, 10 octobre 2008 à Rome (Città dell’Altra Economia). Il "était intitulé : Les exploitations familiales respondent à la crise alimentaire. Est-ce que les politiques agricoles régionales en evolution les soutiennent ? Un dialogue entre les acteurs et les institutions.

- Séminaire de l’année 2 (organisé par le CSA)
Le séminaire a été tenu le 2 octobre 2009 à Bruxelles (Auditorium international de l’International trade union house - boulevard du roi albert II, no. 5 / 2 à 1210 Bruxelles). Il était intitulé Accroitre le pouvoir de marche des agriculteurs. Instruments et contraintes.

- Séminaire de l’année 3 (organisé par Practical Action et UK Food Group )
Le séminaire s’est tenu le 24 September 2010 à Londres (Friends House, 173 Euston Road, London NW1 2BJ). Il s’ititulait Securing future food.

- Publication de l’année 1 (coordonnée par Terra Nuova et Crocevia)
Calza Bini Edoardo, Boccaleoni Stefania. Souveraineté alimentaire : un défi commun à l’Afrique et l’Europe. Politiques agricoles et intégration régionale pour l’agriculture familiale. Rome, Campagne Europe Afrique, 2010, 190 p.

- Publication de l’année 2 (coordonnée par le CSA)
Danau Alex, Flament Julie, Van Der Steen Daniel. Quelles stratégies pour améliorer le pouvoir de marché des producteurs agricoles ? Instruments mis à l’épreuve. CSA 2011, 114 p.

- Publication de l’année 3 (coordonnée par Practical Action)
à paraitre

- En dehors de ces publications annuelles, toutes les études de cas sur l’agriculture et l’intégration régionale dans les 2 Régions sont disponibles sur ce site. Voir : toutes les études de cas

Le troisième programme du Consortium 2011-2013

Le troisième programme est un projet d’éducation au développement en Europe « Raising public awareness of development issues and promoting development education in the European Union ». Le CSA s’est engagé avec les autres partenaires à fournir, au travers de différentes études de cas, dans une première phase, l’information nécessaire pour atteindre les objectifs visés sur la thématique de la « construction des marchés locaux, nationaux et régionaux ». Cette thématique concerne l’ensemble des facteurs et des politiques (à différents niveaux) qui ont un impact sur les possibilités de construction des marchés agricoles.

Ce projet, soutenu par la Commission européenne et cofinancé par la DGD, a comme objectif général « d’assurer la cohérence des politiques européennes avec l’objectif de soutien durable et équitable du développement de l’agriculture et la sécurité alimentaire africaine améliorant la subsistance des petits agriculteurs familiaux africains ».

Dans le cadre du projet le CSA a réalisé, dans une première étape, l’analyse de la filière oignon bulbe au Niger : Etude de cas : Analyse des capacités des petits agriculteurs familiaux et identification des stratégies qui leur permettent de capter plus de valeur ajoutée.
D’autres études ont ensuite été réalisées avec l’aide de consultants sur les stratégies que les OP mettente en oeuvre afin de pouvoir valoriser leur production sur des marchés locaux/nationaux/régionaux.

Deux études ont été réalisées dans ce cadre :
- Analyse et propositions sur la construction des marchés locaux –nationaux- regionaux en Afrique.
- Analyse et propositions sur la construction des marchés locaux –nationaux- régionaux en Afrique – Analyse complémentaire : position des op dans la filière mangue en Afrique de l’ouest et au Sénégal.

Ces diverses études sont à télécharger.

picto envoyer picto imprimer

Collectif Stratégies Alimentaires asbl | Bd Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles | Tel : +32 (0)2 412 06 60 - Fax : +32 (0)2 412 06 66 | email contact

accès membres | plan du site | à propos du site | accès restreint

Soutenu par 
la Commission Européenne et la DGD (Belgique)